Quoi Faire ?

Ou en sommes Nous ?

1er confinement :


A compter du 17 mars 2020, le gouvernement a pris la décision de confiner la France afin de ralentir la propagation
du Covid19. Tous les secteurs, sauf alimentaires ainsi que le médical et les secours, ont dû fermer. Un choc pour
tous, la liberté des libertins mise à mal. Une période difficile pour les couples, les familles , les célibataires, les
télétravailleurs et les « petits » commerces.

 

Dé-confinement depuis le 11 mai


Après presque 2 mois d'enfermement, certaines personnes ont eu des difficultés lors du déconfinement.
Difficile de revenir à une vie sociale, retrouver les foules, retourner sur le lieu de travail, cotoyer les proches
« à risques ».
Cela a été un peu plus simple pour ceux qui ont eu « la chance » de continuer à travailler, même si le climat
était anxiogène et stressant.
Certains ont même pu s'octroyer quelques moments de plaisirs, l'été et les vacances favorisant le sentiment de
liberté que l'on espérait durer. Jouir de séjour à plus de 100 kms, quel bonheur !

 

Re-confinement à compter du 30 octobre


L’ensemble des régions se trouvant au seuil d’alerte après l'été et les beaux jours, les commerces non
essentiels sont fermés. Les règles étaient un peu plus souples pour certains, beaucoup plus restreintes pour
d'autres puisque tous les clubs ont dû fermer leurs portes. Fini les rassemblements publics autorisés, une limite
d'1 km pour se promener, difficile de se sentir libre dans ce contexte de redite.

 

Assouplissement à compter du 28 novembre : des petits commerces rouvrent leurs portes, sauf les bars,
restaurants, les parcs d'attraction, le monde du spectacle, les casinos et bien sûr les clubs libertins et
discothèques. Les promenades sont élargies à 20 kms, un mieux, mais encore très restreint ce qui n'a pas
permis à des amis ou coquins de se retrouver.

 

A compter du 15 décembre :

 

Chacun espérait passer une fin d'année plus sereine, mais les nouvelles ne sont pas roses. Nous serons
contraint au couvre-feu et à un nombre restreint de convives pour les réveillons. A chacun de s'organiser pour
respecter les consignes sans pour autant s'isoler, profiter tout de même d'une présence, et pourquoi pas d'un(e)
voisin(e)... Ouvrez les yeux. Sait-on jamais !!!
Nous avons une pensée particulière pour les professionnels qui ne pourront pas rouvrir leurs portes avant
2021. Regroupez-vous, soutenez-vous, nous vous soutenons.


Que faut-il retenir ?


La régression de la pandémie n'est pas au rendez-vous. Les mesures et la mise en place étaient-ils
suffisantes et bien pensées, les citoyens comme professionnels étaient-ils tous respectueux de ces mesures ?
La régression était-elle possible ?
Des questions qui restent en suspend et qui doivent nous rendre responsables dans notre vie sociale et
sexuelle, particulièrement en protégeant les personnes à risques.
Il faut admettre qu'il est facile de s'y perdre dans cette stratégie économique, surtout lorsque vous êtes un
professionnel.

 

Libertin ou pas, soyons tous citoyens en respectant les consignes des gestes barrières édictées par le
gouvernement.

Nous connaissons maintenant les consignes de santé publique, prenez en compte vos critères minimum pour
pratiquer votre libertinage, limiter le nombre de personnes et votre activité, privilégiez votre réseau proche

 

... Dépistage ? Plus d'info ICI > il existe des drives de dépistage covid : modalités de rendez-vous selon les
régions (voir sur internet).
.
Comment voir le Libertinage de demain ?


Restons patients, en attendant, ne serait-ce pas l'occasion de communiquer avec votre réseau d'ami(e)s et de
professionnels. Posez-vous les bonnes questions, c'est le moment de la mise à jour de votre vie libertine.
Repensons nos méthodes, nos exigences, ré-organisons-nous, anticipons sur l'avenir.
Retrouvez ce sujet sur notre Forum pour échanger vos avis, conseils …..

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -