Vous avez dit soirée privée ?

Mis à jour : mai 20

Parlons en, avant même le Covid 19 ...



Un événement partagiste s'échelonne de la soirée intimiste en trio à domicile, à la méga soirée ou plus de quatre cents couples sont présents. Les clubs libertins accueillent environ de quinze à cent couples pour une soirée réussie. Entre ces extrêmes, il existe tout un éventail de possibilités comme Privées, semi-privées ou publiques.

« Rejoignez une soirée privée tout en étant sur qu'elle vous correspond ».

Ce n'est pas le nombre de personnes, le thème annoncé ou encore un tarif de luxe qui feront la qualité de la soirée. Ciblez bien votre recherche, suivant la thématique, vos pratiques.


Renseignez-vous


Pour ceux qui découvrent le libertinage vous pourriez être tentés de participer à une soirée privée. Certaines de ces soirées sont organisées par des pros, mais beaucoup le sont par de “simples libertins”.


Ces soirées offrent un cadre plus intime que dans les clubs et permettent plus facilement les contacts, elles ont l’avantage de réunir des personnes qui ont à peu près les mêmes valeurs et les mêmes goûts.

La plupart du temps une petite participation vous sera demandée, elle peut être financière pour la location du lieu, où une contribution au buffet.


Avant d'accepter une invitation, vérifier que la soirée correspond à vos attentes

(âges en rapport, thème, dress-code, …), et pour une première soirée privée

privilégiez celles avec 4 ou 5 couples, évitez les très grosses soirées,

vous risqueriez de ne pas vous sentir à l’aise.


N’hésitez pas à prévenir l’organisateur si c’est une première pour vous,

ils sont habitués et feront tout pour vous intégrer dans le jeu

Si vous avez des questions ou des doutes, n’hésitez pas à les exprimer

ils vous répondront avec plaisir

Répondez leur toujours, que la réponse soit j’accepte avec joie, j’hésite,

je ne suis pas libre mais une prochaine fois avec plaisir ou je ne suis pas intéressé,

peu importe, leur répondre est une marque de courtoisie.


Attention aux arnaques


En somme, l’échangisme est une pratique qui n’est pas à la portée de tous, mais qui est idéale pour tous ceux qui sont à la recherche de rapports sexuels partagés avec des inconnus ou des amis. On trouve très rapidement des amis dans cette grande communauté pour réitérer les expériences et c’est comme ça que le climat de confiance s’instaure.

On a apprécié toutes les soirées mais les réunions privées sont encore plus agréables car nous n’y allons pas à la recherche de nouveaux couples : on sait que le sexe, l’amusement et la complicité seront au rendez-vous. En plus, à force de côtoyer d’autres personnes échangistes, on peut discuter de nos fantasmes en toute liberté pour les assouvir à plusieurs.


N’oublions pas le Covid 19


"Il y a une explosion d’organisation de soirées privées"


Les saunas ou autres clubs libertins sont-ils donc condamnés avant l’arrivée d’un vaccin ou d’un traitement contre le Covid 19 ? Pas si sûr.


C’est ce que veut croire Rémi Calmon, directeur du Sneg and Co, syndicat national des lieux festifs et de la diversité. "Tous ces établissements sont soumis à des règles d’hygiène drastiques et sont contrôlés régulièrement par les Agences Régionales de Santé" explique-t-il.


"On sait que le Covid est détruit par le lavage de mains. Dans les clubs, les douches sont obligatoires donc un lavage du corps constitue une première mesure barrière. Beaucoup d’entre eux ont un univers chloré avec des bassins donc, là aussi, le virus est neutralisé".


"En tout cas, bien plus qu’une soirée privée chez un particulier. Depuis le début du confinement, j’ai observé une explosion d’organisation de parties fines dans des appartements. Impossible dans ces lieux d’imposer des règle d’hygiène. Les participants se mettent en danger. Mais avec un cadre réglementaire stricte pour nos établissements, il serait plus facile de les protéger -  argumente le directeur du Sneg and Co".

24 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -