Statut juridique de soirées privées

Mis à jour : juin 10

C'est d'autant plus d'actualité à ce jour ...





L’organisation d’une soirée peut souvent être difficile et entraîner de nombreuses problématiques. L’organisateur doit se poser les bonnes questions et s’investir pour optimiser et réussir sa soirée. Rigueur et motivation sont indispensables.

« Une soirée à la maison entre 5, 7 voir 10 ami(e)s n'est pas l'identique d'une soirée avec 80 à 100 personnes ».

La participation pour les grosses soirées donnent malheureusement la priorité aux chiffres d'affaires et non à la qualité de services. Charge aux organisateurs de déclarer fiscalement leur recette si ils possèdes un statut juridique.


Statut Associatif

Vous aimez organiser de grosses soirées privées ...

Il vous faut un statut juridique pour vous protéger ainsi que vos convives.


Professionnel, vous avez normalement les différents contrats qui puissent couvrir vos activités, sinon nous vous conseillons de vous déclarer avec un statut entrepreneur ou associatif.


Impossible de créer votre entreprise, pas envie de partir dans l'administratif pour votre association ?

Rapprochez vous des structures existantes en devenant membres, et gardez l'idée de faire plaisir aux gens en défendant les valeurs du Libertinage et non de faire fortune car une association loi 1901 reste à but non lucratif (ou pas) mais c'est un autre schéma juridique.


Sachez qu'il n'y pas que l'aspect financier mais qu'avec le rôle d'organisateur vous êtes responsables de vos invités que vous recevez chez vous ou en dehors.

Il est important, surtout dans ce nouveau départ de proposer des services de qualités sanitaires mais aussi de se protéger d'éventuelles situations propres à ce types de soirées.

Tant sur le relationnel, les problèmes d'addictions voir de dépôt de plainte du voisinage.


Rejoignez LIBERTINISM SUPPORT ou créez votre propre Association

.

39 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -