Naturisme, nudisme, voyeurisme, pudeur et libertinisme

Mis à jour : mai 31



Certains n'y verront que l'attrait de corps nus, synonyme de sexualité.

Et pourtant, des subtilités importantes existent.


Le naturisme et le libertinisme sont avant tout des philosophie de vie.


Selon la Fédération internationale du naturisme, le NATURISME est « une manière de vivre en harmonie avec la nature, caractérisée par la pratique de la nudité en société restreinte (plages, campings, ...). Les valeurs sont le respect de soi-même, le respect des autres et de l'environnement. »

C'est un principe qui englobe le respect de la nature dans lequel l'être humain s'intègre totalement et harmonieusement, la recherche d'une nourriture saine et de qualité, le rejet de la surconsommation. La nudité n'est finalement que la traduction matérielle d'un état d'esprit basé sur le respect, au sens le plus large.

Le naturisme est une démarche d'humilité, car quand on est nu, on est dans une fragilité absolue, sans carapace. Ne rien cacher, bien vivre sa philosophie est juste assumer son corps et être dans une démarche de bien-être.


Le NUDISME est le fait de vivre nu, sans approche philosophique envers l'humain ni envers la nature, sans objectif de vivre en harmonie avec le monde environnant. C'est ainsi que les plages « naturistes » devraient plutôt se nommer « nudistes ». On peut tout à fait vivre nu chez soi, côtoyer des plages dites naturistes, sans pour autant adhérer à la philosophie naturiste.


Contrairement au nudisme, le naturisme ne supporte pas le voyeurisme ou l'exhibitionnisme puisqu'il inclut le total respect de l'autre : ne pas loucher sur l'autre si ce n'est pas dans ses envies... Chez les naturistes, on ne se montre pas, on ne s'exhibe pas, on « est » tout simplement !


Le VOYEURISME est une perversion du regard, un manque de respect envers la personne regardée si cela n'est pas consenti ; tout le monde ne le souhaite pas forcément, d'autant que pour une grande majorité, cela a une connotation sexuelle. Pour d'autres, ce sera simplement l'admiration d'un corps qui s'assume.

Le respect nécessite bien évidemment l'accord de la personne regardée.


La PUDEUR revient en force chez certaines catégories de personnes ; on peut le constater lorsque des comportements voyeurs en profitent pour juger les femmes habillées légèrement. Ce manque d'ouverture a engendré « la journée de la jupe » et une association bien connue a même vu le jour en 2007 pour défendre le droit des femmes à s'habiller librement ; ce mouvement a débuté en 2001...

Ce sujet a aussi été abordé dans un film avec Isabelle Adjani en 2008.


Comme dans toute société, les goûts et les couleurs ne se discutent pas ; seul le respect permet de vivre en harmonie.


Quel rapport avec le LIBERTINISME, quelles différences, quels points communs ?

Vous l'aurez compris, il n'y a aucun point commun entre le voyeurisme non consenti et le libertinisme puisque le respect de l'autre est totalement absent dans le voyeurisme.


Les libertins assument leur corps, n'ont aucun souci pour se montrer nus face à leurs partenaires, même si être libertin n'est pas « sauter sur tout ce qui bouge ». On peut donc dire qu'ils sont nudistes.


NATURISME et LIBERTINISME sont des philosophies, et donc nécessite un respect total des pratiques de chacun. La philosophie étant définie comme « sage, modérée, sereine » avec des principes et des fondements de valeurs humaines.


Le libertin est, au contraire du naturiste, épicurien et hédoniste, puisqu'il est à la recherche du plaisir charnel.


Les libertins sont souvent nudistes, parfois naturistes ; mais de vrais libertins et de vrais naturistes ne seront jamais voyeurs sans consentement de l'autre ou intrusifs.


Soyons de vrais libertins, libres d'être respectueux.

1,294 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout