Massage tantrique et libertinage - un contre-pied au contexte actuel

Les libertin(e)s sont par nature libres dans leur tête et dans leur corps ; ils ont donc le potentiel pour expérimenter le massage tantrique et se laisser aller à l'instant présent. Mais bien sûr que chacun est libre d'y adhérer ou non, de mener l'expérience ou non. Disons que cela peut faire partie de la culture générale du libertin. Qui ne tente rien …... ne saura jamais !


Ces 2 sujets ont de fortes valeurs en commun :

  • vivre ses envies en toute liberté, dans le respect de l'autre, mais surtout dans le respect de soi

  • partager le meilleur, le plaisir avant tout, avec des personnes bienveillantes

  • se découvrir, mieux se connaître, découvrir de nouvelles sensations

  • une bonne façon d'évacuer le stress

  • la nécessité d'une grande confiance, d'une complicité pour un lâcher prise maximal

  • une communication constante sur ses ressentis, ses envies, ses craintes, sans tabou verbal

La barre est haute, mais pas inaccessible dès lors que l'on a envie de tenter l'expérience et de nouvelles aventures.


Il n'est pas question de favoriser les pratiques Tantriques et de convertir les libertins au Bouddhisme ; il s'agit simplement d'allier 2 pratiques pouvant amener au « SLOW-SEXE » ou « SEXE-MEDITATION », cette manière de faire l'amour lentement, en pleine conscience, s'isoler dans une bulle de plaisir. Cela peut amener, avec un peu de pratique et une grande envie de réussir, à trouver un plaisir nouveau, renouveler et booster sa vie sexuelle. Amener le corps et l'esprit à la sérénité en y intégrant le sexe, cela peut être un beau projet pour qui en a l'aptitude, le potentiel. Humilité, sincérité, transparence des émotions, verbaliser ses sensations sont nécessaires pour que ce projet aboutisse.


Axé sur le plaisir et l'extase, et non sur l'orgasme, le « slow-sexe » ne fait pas de fixette sur la pénétration et l’éjaculation. La sexualité en pleine conscience se concentre sur le chemin et non la destination. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas du tout aller à l’orgasme mais sortir de l’habitude, ou l’obligation d’y aller systématiquement.


Toutefois, il est vital, si l'on opte pour des séances de groupes ou des formations, de s'initier auprès de personnes sérieuses, des lieux sécurisants, une ambiance conviviale, où seront respectés les gestes barrières vu le contexte actuel.


Nous remercions Jean-Claude, l'un des membres du site Libertinism-support, pour les précieuses informations qu'il nous a transmis et nous a permis de rédiger cet article.


Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'article son site :

https://www.leguidedubienetre.com/

BONNES LECTURES les coquins !

14 vues0 commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -