Les règles d’or

Mis à jour : mai 20

à connaître avant de s’aventurer dans des soirées échangistes

Peu importe le type de soirée que vous avez choisi, l’échangisme comme le libertinage ont des règles strictes et précises qu’il faut respecter pour ne pas être banni d’un lieu ou, pire, de la communauté. Même si une mauvaise hygiène par exemple ne causera pas un bannissement, vous risquez de perdre des points de réputation. Voici comment vous y prendre pour intégrer ce monde de manière irréprochable.


« Dress-code .. Ce que l’on appelle le dress-code, c’est la tenue exigée ou minimum à acquérir pour franchir les portes des lieux échangistes. En effet, la tenue décontractée ou vacancière sont proscrites : ici il faut être élégant, classe, et faire des efforts pour bien présenter ».

Les femmes doivent être en jupe ou en robe car rares sont établissements à accepter le pantalon. Les vêtements sexy mais non vulgaires sont les bienvenus, comme par exemple des tenues en dentelles, un peu transparentes, avec lingerie soigneusement sélectionnée apparente et une paire de chaussures à talons. Mais les tenues classiques, tant qu’elles sont chic, sont bien entendu acceptées. Un sexe propre et bien épilé est plus que conseillé.


Quant aux hommes, ils doivent être impeccables vis-à-vis de leur hygiène corporelle : de leurs parties intimes à la barbe rasée de près. On évite les barbes qui sont sales. Question vêtements, on préférera un costume ou au moins une chemise avec un pantalon ou un jean pimpant et des chaussures de ville, en cuir par exemple.


Enfin, évitez le parfum à outrance pour ne pas intoxiquer ceux qui baiseraient votre peau, et si vous ne vous sentez pas à l’aise, le loup est autorisé. C’est un demi-masque qui cachera vos visage pour vous sentir un peu plus libre dans vos gestes.


Attitude : RESPECT


Une soirée échangiste n’est rien sans le respect de l’autre, qui est la règle essentielle et commune aux les rencontres de ce genre. Si vous manquez de respect à qui que ce soit ou même à un établissement, alors préparez-vous à ce que votre réputation vous précède au point d’être banni d’un ou plusieurs lieux.


Respectez le choix des autres s’ils vous disent non ; n’insistez jamais et ne faites jamais preuve d’agacement. Aucune vulgarité ne sera tolérée à moins d’être incluse dans le sexe à la demande des participants. Les autres membres sont des personnes, pas des objets à votre convenance. Restez également souriant, et demandez l’autorisation de participer si vous n’avez pas perçu un signe de tête approbateur.


Enfin, ne jugez personne : chacun est ici pour jouir d’une certaine liberté. Et de la même façon que vous serez respectueux des autres, les autres vous respecteront à leur tour, c’est pourquoi vous n’avez pas à être timide. Gardez en tête que tout repose sur un principe donnant-donnant, autrement dit : d’échange.


Ne pas être Timide


Plus facile à dire qu’à faire, chacun à ses petits défauts et complexes. La timidité peut venir de votre difficulté à assumer votre corps ou encore vos actes. Ce n’est pas toujours évident de se dire que faire l’amour à plusieurs est normal, surtout dans une société fermée où l’échangisme est un tabou pointé du doigt.


Mais rassurez-vous, tout le monde a été à votre place à un moment donné, et il faut savoir se lancer. Ce n’est évidemment pas une invitation à faire n’importe quoi : n’hésitez pas à demander si vous n’êtes pas sûr. La sodomie par exemple doit être autorisée, vous avez vous-même le droit de dire non, et vous ne devez pas être timide à refuser quoi que ce soit.

N’hésitez pas non plus à parler avec vos partenaires : si certains ne sont pas bavards, d’autres n’hésiteront pas à vous initier. Et une fois que vous serez dans le bain, vous verrez que la timidité n’a pas sa place dans des soirées où le seul objectif en tête est celui de s’amuser.

35 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -