Les bases de la santé sexuelle

Mis à jour : il y a 4 jours



La santé sexuelle est une des composantes de la santé de de la reproduction, mais dissocions fécondité et sexualité ; elle inclut les dimensions affectives et sociales des relations sexuelles. L'objectif est d'intégrer la notion de responsabilité partagée, favorisant l'autonomie des femmes et la pratique d'une sexualité responsable pour les hommes.


Elle s'inscrit dans un programme de stratégie nationale 2017/2030 dont vous pouvez en faire la lecture dans le document :

https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/strategie_nationale_sante_sexuelle.pdf


La santé sexuelle et la santé de la reproduction se confondent et se croisent inévitablement.


Citons l'OMS : « La santé sexuelle est un état de bien être physique, mental et social dans le domaine de la sexualité. Elle requiert une approche positive et respectueuse de la sexualité et des relations sexuelles, ainsi que la possibilité d'avoir des expériences sexuelles qui soient source de plaisirs, sans risque, libre de condition, de discrimination ou violence ».


Le concept de santé sexuelle ne peut exister que lorsque les personnes assument et exigent leurs droits en la matière. Ainsi on en vient aux droits sexuels et reproductifs. Tous ces droits reposent sur des principes de dignité, d'égalité, et de droit à la vie.


Quels sont vos droits dans ce domaine ?

  • Le droit de planifier sa famille, ce qui n'est pas toujours le cas dans certains pays où la démographie est contrôlée (Inde, Chine, …). Cela inclut aussi les droits du mariage où l'on peut débattre sur ce que l'on nomme les mariages forcés, contraints ou précoces

  • Le droit à la vie, à la liberté, à la sécurité, aux soins médicaux, l'information, la contraception, l'écoute empathique et respectueuse. Évoquons aussi l'élimination des mutilations génitales chez la femme.

  • Le droit de ne pas être soumis à la discrimination fondée sur le genre, mettant hommes et femmes sur un pied d'égalité. Ce qui implique respect total et mutuel en ce qui concerne la sexualité, le consentement et le partage des responsabilités des comportements sexuels et les conséquences de ceux-ci.

  • Le droit de ne pas être abusé ou exploité sexuellement.

  • Le droit de ne pas être soumis à la torture, traitements cruels ou dégradants. Il s'agit autant d'avortement ou stérilisation forcée que de viols comme en tant de guerre.

  • Le droit de modifier les coutumes de discrimination à l'encontre des femmes.

  • Le droit à la vie privée, qui permet la planification de la famille, et permet une autonomie sans contrainte, du conjoint, ou de leurs famille.

  • Le droit à l'éducation sexuelle, qui suppose l'accès à toute information relative au sexe et la sexualité

  • Le droit à la défense et la promotion des droits des femmes


Ces sujets seront développés dans d'autres articles, dans les semaines suivantes, car tellement à en dire !


Rédigé par Jean Mich



51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout