HOMME / FEMME : DIFFICILE DE SE COMPRENDRE MAIS PAS IMPOSSIBLE

Mis à jour : nov. 18


Le libertinage implique la liberté de ses pratiques sexuelles ; contrairement à ce que beaucoup pensent, il n'y aucune obligation à adopter toutes les pratiques possibles, et encore moins pour « faire plaisir » à son partenaire du moment, ce qui peut entraîner des blocages et l'arrêt d'une relation. Il est toujours possible de positiver un acte mal vécu en la qualifiant « d'expérience »...


D'où la nécessité d'une grande communication, aucun tabou dans les discussions, être libre de s'exprimer sur tous les sujets en lien avec ses envies, ses fantasmes, ses ressentis, ses craintes. Tenter de ne pas juger, être sûr d'avoir bien compris, ne pas interpréter, ne pas aller au delà des mots dits. Bref, maîtriser les techniques de communication. Bien théorique tout ça, et pourtant essentiel !


Difficile d'être en accord avec soi-même, et en accord avec l'autre. C'est pourquoi il est nécessaire de rester souple et très tolérant si l'on veut réussir nos relations libertines.

Nous n'avons pas assez d'une vie pour arriver à la perfection. Mais qu'est-ce que la perfection dans le domaine du sexe ?


Doit-on tous être performants, bi-sexuels, candaulistes, triolistes, BD/SM, ou BD ou SM, voyeuristes, exhibitionnistes, aller en club, en soirées privées , doit-on tous pratiquer la pénétration, l'éjaculation buccale, accepter une relation sans préservatif, aller au delà de nos limites acceptables au moment ou on le vit ? On peut tout simplement vivre des échanges classiques avec différents partenaires. Restons libres, pratiquons comme nous l'entendons ; les maîtres-mots sont « communication », « compromis », « compréhension », « tolérance », « patience ».


Le libertinage implique une évolution constante que ce soit au sein d'un couple ou entre 2 partenaires ou complices, évolutions selon les rencontres, les situations, son vécu, l'envie ou non de dépasser ses limites.


Autre sujet sensible : l'équité dans la relation. On peut constater qu'une relation débutante peut être équitable car chacun des partenaires a envie de donner du plaisir à l'autre, séduire par son savoir-faire. Mais au cours du temps, l'homme s'endort parfois sur ses lauriers et a tendance à privilégier son propre plaisir. La femme doit alors entamer la discussion sur ce sujet, mais elle doit aussi se remettre en question. Qu'est ce qui fait que la relation évolue dans ce sens ? La femme ne se laisse-t-elle pas aller à ne privilégier que le plaisir de l'homme de peur de le perdre, de peur de décevoir ? L'homme peut alors sentir que la femme est acquise, qu'il n'a donc plus besoin de penser à son plaisir à elle, qu'il peut se satisfaire du sien. En parler, ne pas attendre le clash, en discuter sereinement autour d'un verre, dans les bras l'un de l'autre, ou dans toute autre ambiance sereine.


L'homme vient de Mars, la Femme de Venus. L'accepter facilite la relation. Tenter de penser comme son/sa partenaire, être empathique, rappeler régulièrement ce que l'on veut et ce que l'on ne veut pas pour permettre de continuer ensemble et vivre de nouvelles aventures enivrantes, que le partenaire soit conjoint ou simple complice.


Vivre le moment présent est vital au moment de l'acte, mais ne vivre que le moment présent peut aussi aller à la perte de la relation. Il faut échanger sur nos valeurs, avec tendresse, tendresse des mots, tendresse du regard, tendresse des gestes, grand respect. Dans ces conditions, tous les sujets peuvent être abordés.


Soyons de vrais libertins. Privilégions le respect de l'autre, la compréhension et restons humbles.


Exprimez-vous sur le forum sur ce sujet, rubrique «Le libertinage», Liberata vous y attend.

Suivez le lien : https://www.libertinism-support.fr/forum-1/le-libertinage


73 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -