Etablissement pour adulte

Mis à jour : août 20



Ou en sommes nous ?



La prudence est toujours de mise car la situation sanitaire ne semble pas favorable, autant pour les

professionnels que pour la liberté de chacun de nous.

Le port du masque est de plus en plus obligatoire, dans des lieux clos, mais également dans des centres de grandes villes, des stations balnéaires et même des plages.


Les clusters sont essentiellement dans le milieu familial élargi et les événements publics ou privés (23%), les établissements de santé (16%) et les entreprises (24%). Ce terme est employé par les médias lors de la survenue d'au moins 3 cas confirmés ou probables, dans une période de 7 jours et qui appartiennent à une même communauté ou ont participé à un même rassemblement de personnes, qu'ils se connaissent ou non.

.

Le virus prend-il de l'ampleur ou les tests qui se multiplient engendrent-ils, par ricochet, un nombre croissant de cas positifs ? On peut se poser la question !

Il n'y a pas un endroit plus hygiénique qu'un établissement Libertin digne de ce nom, sans parler des clients qui n'ont pas attendus qu'ont leurs disent comment respecter les règles d’hygiènes. Le virus n'est

pas transmissible sexuellement parlant, il suffit tout simplement de proposer un Libertinage adapté aux règles sanitaires ce qui n'est pas forcement facile financièrement et localement parlant.

Il faut que les professionnels soient réactifs comme créatifs

Plus facile à dire qu'a faire car beaucoup d'établissements étaient déjà en difficultés avant cette pandémie, la reprise ou création de club ne couvre pas le nombre de fermeture.

Un secteur en difficulté depuis de nombreuses années, lié aux changement de mentalité des clients ou de gestion de certaines directions. Nous pouvons refaire ce beau petit monde, mais à ce jour il faut voir le Libertinage de demain et non d'hier.

Et vous, quand pensez-vous ?


109 vues

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -