Etablissement pour adulte

Mis à jour : mai 19



Ou en sommes nous ?

Il va falloir rester prudent mais également curieux pour suivre l'épisode de réouverture. Sous quelles conditions et comment vont réagir les professionnels ?




Nous ne répéterons jamais assez le fait d'être solidaire aux consignes du gouvernement pour une raison de santé publique. Mais combien de temps et quelles solutions ?

« Il est clair que notre secteur d'activité n'est pas la priorité gouvernementale, que ce soit pour raison de santé publique comme économique ».

Dur réalité mais le sexe c'est tabou en face et formidable dans le noir quand il n'y a plus les projecteurs. Et puis il faut admettre que la part du marché économique Libertin ne pèse pas lourd dans la balance.


Pourtant ça avance ....


Comment expliquer que certains métiers ne pouvant pas respecter certaines règles des gestes barrières ou de distanciation sont eux autorisés à travailler, et pas les professionnels du Libertinage.

Il n'y a pas un endroit plus hygiénique qu'un établissement Libertin digne de ce nom, sans parler des clients qui n'ont pas attendus qu'ont leurs disent comment respecter les règles d’hygiènes. Le virus n'est pas transmissible sexuellement parlant, il suffit tout simplement de proposer un Libertinage adapté aux règles sanitaires ce qui n'est pas forcement facile financièrement et localement parlant.


Il faut que les professionnels soient réactifs comme créatifs


Plus facile à dire qu'a faire car beaucoup d'établissements étaient déjà en difficultés avant cette pandémie, la reprise ou création de club ne couvre pas le nombre de fermeture.

Un secteur en difficulté depuis de nombreuses années, lié aux changement de mentalité des clients ou de gestion de certaines directions. Nous pouvons refaire ce beau petit monde, mais à ce jour il faut voir le Libertinage de demain et non d'hier.


Et vous, quand pensez-vous ?


0 vue

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -