Le Bdsm comment le voir et le vivre ?

Mis à jour : sept. 15



Le plaisir BDSM, comment ça marche ?


L'acronyme BDSM signifie : Bondage et Discipline, Domination et Soumission, Sadisme et Masochisme. Une relation maître-esclave librement consentie qui procure un plaisir inoubliable quand il est pratiqué dans les règles.


Le bondage consiste à attacher sa partenaire avec des cordes, des menottes… La discipline fait référence à l'obéissance au « maître » qui punit, mais aussi récompense. Domination et soumission déterminent la relation particulière qui unit les partenaires. Elle est régie par un contrat entre les deux personnes pour fixer leurs désirs et les limites de leurs jeux. N'oubliez jamais que le BDSM n'est pas une quête de la douleur, mais l'art de tester ses limites sans jamais les dépasser…

Une souffrance qui apporte le plaisir


Enfin, SM est pour sadomasochisme : la douleur recherchée et orgasmique qui rapproche les partenaires. Elle stimule la sécrétion d'hormones comme l'endorphine et l'adrénaline qui procurent un état de jouissance.

Fessée, fouet, menottes, fers, croix de saint André, pinces, bâillons, cagoules…, le BDSM traîne depuis bien longtemps une réputation sulfureuse, souvent imméritée, notamment grâce aux œuvres du Marquis de Sade ou de Leopold Von Sacher-Masoch.


Le BDSM est un monde à part que beaucoup ont du mal à ne serait-ce qu'imaginer, encore moins à comprendre. On le croit souvent pratiqué dans des clubs libertins spécialisés au décor sombre et médiéval, avec rideaux de velours rouge et instruments de torture suspendus aux murs suintants.


Cette image n'est que partiellement exacte et ne recouvre qu'une partie de la réalité de la pratique du BDSM entre adultes consentants. Il connaît, en effet, un regain de notoriété et d'intérêt grâce aux livres et films tirés de la série 50 Shades of Grey (50 Nuances de Grey). Leur succès suscite de plus en plus d'envies de tenter l'expérience, loin des clubs spécialisés et des regards indiscrets. Mais, attention, cet art érotique très particulier n'est pas sans risque ! Il exige de la retenue, du contrôle et une confiance absolue entre les partenaires


Nous terminerons cet article par une vidéo très intéressante. Rejoignez le Forum pour échanger et développer votre communauté BDSM.



.A écouter jusqu’à la fin car les bases sont dites avec émotions.

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par Libertinism support - Mention légales -